Programme

DJ Mike

First touch on the decks was at age 14, and has never stopped since! A career spanning more than 3 decades in many parts of the world, he is versatile in many genres of music and acutely attuned to the latest trends in the clubbing scene. His prolific career has also seen him performing with several top notch DJs including,Nick Warren and Pail Van Dyk, during his many international stints.
After having traveled and played extensively in clubs all over the world, DJ Mike possesses a healthy knowledge of most genres of club music. His personal forte, however, would still be in House, Top 40s, Retro  and RnB.
Apart from working as a DJ globally, DJ BigMike has worked onboard several cruise liners as a professional Master-of-Ceremony, DJ, and Cruise Director onboard Aisa’s largest Cruise Liner!

Retour au programme complet

news

Prochain concert

Rootstudy
25.01 in Genève

Dans les années 60'-70', les Etats-Unis étaient une énorme source d'inspiration pour la musique jamaïcaine. 
De nombreux artistes ont ainsi repris des titres de musique soul, dénichant les plus belles chansons pour y ajouter la vibe colorée de l’île.
Aujourd'hui, Rootstudy souhaite rendre hommage à ce savoureux mélange qui a donné le rocksteady.
Que non seulement les pieds, mais également les cœurs se trémoussent. Voici l'effet qu'une touche de soul dans un groove reggae désire provoquer. Tous les membres de ce groupe de reggae genevois se sont réunis avec un seul objectif : faire vivre et revivre le rocksteady. Rassemblés autour de l'éblouissante et énergique chanteuse Nohémi, 7 musiciens se démènent pour faire groover du son roots en mettant en avant la voix soul de "Nono" avec en background une section cuivres.

Prochain concert

Erkalium
07.02 in Lausanne

Composé de deux claviéristes, Marino Palma et Allan Broomfield, et d’un batteur, Noé Benita, ce trio franco-suisse s’élance sur la scène musicale suisse et française pour créer des sons qui font vaciller les frontières musicales traditionnelles entre l’électronique et l’acoustique. En alliant les sons acoustiques joués et samplés aux vagues ondulées et répétées du synthétiseur, le groupe fait l’expérience d’une harmonie hybride et nuageuse dynamisée par les pulsations sourdes d’une batterie nerveuse. Au travers de ces premières compositions, les membres d’Erkalium élaborent une esthétique méditative qui explore le bruit du songe. Il s’agit alors de fusionner un univers emprunt à des influences allant de la techno minimal de Detroit (Robert Hood), à l’électro-jazz, ambiant et expérimental (ADMX-71) en passant par la House/funk des années 80, et évidemment tant d’autre.